Préparateur / Préparatrice en pharmacie : Comprendre le métier

Une préparatrice en pharmacie avec une patiente

Chargé de la gestion des stocks et de la vente de médicaments, découvrez le métier de préparateur en pharmacie !

Ce professionnel de la santé pharmaceutique prépare les prescriptions médicales tout en maintenant des normes d’hygiènes élevées.

Découvrez ainsi chaque aspect du métier de préparateur en pharmacie 💡

Sommaire :

Le métier de préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie joue un rôle essentiel dans la pharmacie d’officine. En effet, il aide le pharmacien au quotidien en préparant les médicaments selon les ordonnances des patients et en effectuant des tâches administratives.

Le préparateur en pharmacie agit en matière de prévention auprès de la patientèle. Cependant, il ne doit jamais se substituer au pharmacien titulaire. Il ne dispose pas de l’expertise nécessaire que peut avoir ce professionnel de santé.

⚠️ Il n’a ainsi pas la responsabilité de prescrire des médicaments ni de donner des conseils thérapeutiques  

Les missions du préparateur en pharmacie sont les suivantes :

  • Conseiller les patients ;
  • Informer sur la prise de médicaments (posologie, contre-indication, effets secondaires…) ;
  • Réaliser des préparations médicales selon la prescription du médecin ;
  • Assurer une fonction commerciale sur les produits de parapharmacie ;
  • Réaliser des tâches administratives (Télétransmissions des ordonnances, gestion des stocks…) ;
  • Préparer des dispositifs médicaux stériles ;
  • Assister le pharmacien titulaire au quotidien.

Dans un milieu hospitalier, le préparateur en pharmacie peut voir ses missions s'élargir. En effet, il peut délivrer des médicaments dans les différents services.

Les compétences requises

Le préparateur en pharmacie est à la fois un scientifique mais aussi un technicien. En effet, il possède des connaissances en biologie, en biochimie ainsi qu’en botanique. Le préparateur doit également avoir des connaissances en matière de législation de médicaments, de pharmacologie et des compétences liées à la gestion des stocks.

Les compétences s’acquièrent lors de sa formation (DEUST technicien préparateur en pharmacie) et se développent avec l’expérience professionnelle. La gestion administrative prenant aussi une part importante dans ses activités, il se doit d’être méthodique et organisé.

Pour s’épanouir dans son travail, le préparateur en pharmacie doit avoir le sens du service. Être à l’écoute pour conseiller les patients est primordial. La rigueur est également très importante, car il est amené à gérer des médicaments, et doit disposer d’une capacité de concentration importante.

En termes d’organisation, plusieurs qualités sont attendues. Si le goût du travail en équipe et le sens des responsabilités sont inhérents à la fonction et paraissent naturels, il est important de bien considérer les conditions d’exercice de la profession.

💡 Le préparateur peut travailler le week-end et parfois la nuit dans certains cas.

Études pour devenir préparateur en pharmacie

Pour exercer la profession de préparateur en pharmacie, il existe deux diplômes pour travailler soit en officine soit à l’hôpital.

Jusqu’en 2022, le diplôme nécessaire pour travailler en pharmacie d’officine était le BP (Brevet Professionnel). Mais dans un souci de modernisation des études de santé, ce diplôme a été remplacé par le DEUST (Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques). Cette nouvelle formation répond davantage aux problématiques actuelles rencontrées par les professionnels de la pharmacie.

La deuxième option pour travailler à l’hôpital est l’obtention du diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière. Il se prépare en 42 semaines, après le DEUST technicien en pharmacie. Il se déroule en alternance, en formation continue avec la VAE (Validation des acquis de l’expérience).

exercer cette profession ?

Le préparateur en pharmacie évolue principalement au sein d’une officine (dans plus de 90% des cas). La pharmacie d’officine est un lieu sécurisé et réglementé, afin de garantir la qualité et la traçabilité des produits pharmaceutiques. 

Cependant, en tant que préparateur en pharmacie, vous avez aussi la possibilité d’exercer au sein d’un hôpital. Le diplôme requis et les missions peuvent ainsi varier pour être en mesure de répondre parfaitement aux exigences que demande ces structures. Son activité peut ainsi comprendre la stérilisation du matériel, la préparation des traitements…

En officine
90% des préparateurs exercent dans une pharmacie d'officine
En hôpital
10% des préparateurs exercent dans un hôpital

Quelles sont les évolutions de carrière ?

Au bout de quelques années de pratique, le préparateur en officine à la possibilité d’encadrer une équipe. Il peut choisir de se spécialiserd’évoluer vers le métier de délégué médical. Parmi les spécialisations possibles, on retrouve ainsi :

  • CQP dermo-cosmétique pharmaceutique
  • CQP dispensation de matériel en officine
  • Titre professionnel agent technique prothésiste orthésiste

Le préparateur peut également passer le concours de cadre de santé après 4 années d’exercice.

Le salaire du préparateur en pharmacie

La rémunération du préparateur en pharmacie dépend de la région dans laquelle il cherche du travail. En effet, certaines régions en pénurie de préparateurs qualifiés sont ainsi susceptibles de proposer des salaires plus attractifs. Pour les apprentis, l'exonération totale des cotisations salariales s’applique sur la part de rémunération versée inférieure ou égale à 79% du SMIC.

La convention collective précise que la rémunération commence au coefficient 240. Ainsi, en début de carrière, le salaire est d’environ 1 650 € bruts mensuels.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *