Le métier de pharmacien: au coeur de notre santé

Métier de pharmacien

Dans notre société, la profession pharmaceutique, autrement appelée le métier de pharmacien, occupe une place centrale dans la préservation de notre santé.

Les pharmaciens, acteurs clés de la pharmacie, se consacrent avec passion à la gestion des médicaments et à la santé publique. Ces professionnels de santé sont des conseillers de confiance, offrant des conseils personnalisés pour assurer une utilisation responsable de nos médicaments.

Apprenez à connaître un peu mieux cette profession en analysant ses missions, les formations nécessaires, son salaire ou encore ses évolutions de carrière possible.

Présentation du métier de pharmacien

Quelles sont les missions du pharmacien?

Les missions d'un pharmacien sont multiples et variées, illustrant la diversité de leur rôle dans la société. Ses principales missions sont, par exemple:

  • Délivrance de médicaments: Après avoir vérifié puis s’être assuré de la validité de l’ordonnance, le pharmacien est responsable de la préparation et de la délivrance des médicaments. Ils s'assurent également de la justesse des posologies* et fournissent des informations sur l'utilisation appropriée des médicaments.

  • Conseils pharmaceutiques: Les pharmaciens jouent avant tout un rôle de conseiller de confiance pour les patients. Ils fournissent des informations sur les traitements, les effets secondaires possibles et les précautions à prendre.

  • Prévention et éducation en santé: Ensuite, ces derniers participent à des actions de prévention et de promotion de la santé. Ils offrent des conseils sur l'hygiène de vie, la nutrition, la prévention des maladies ainsi que la vaccination.

  • Suivi thérapeutique: Dans certains cas, les pharmaciens assurent également le suivi des traitements des patients en évaluant l'efficacité des médicaments. Ils peuvent ajuster les posologies si nécessaire et proposer des alternatives thérapeutiques lorsque cela est approprié.

  • Gestion des stocks et des commandes: Le pharmacien est responsable de la gestion des stocks de médicaments dans les officines en veillant à leur disponibilité. Il passe également des commandes pour maintenir un niveau de stock correct.
Délivrance de médicaments par le pharmacien

* Posologie: Indication du dosage et de la fréquence de prise d'un médicament.

Où peut travailler le pharmacien?

Comme nous avons pu le constater, les tâches du pharmacien sont multiples et dépendent de l'activité de la pharmacie.
Or, le métier de pharmacien est très varié et se retrouve par exemple en officine, en établissement de santé, dans un laboratoire de biologie médicale, dans l’industrie ou encore dans la distribution de gros…

Comment devenir pharmacien : formations et compétences

Quelles formations suivre pour intégrer la profession pharmaceutique?

Tout d’abord, le métier de pharmacien est connu pour ses études relativement compliquées. En effet, la longévité de ces dernières (6 à 10 ans selon les spécialités et options) en fait souvent un frein pour les étudiants. De plus, la première année est considérée par beaucoup comme la plus difficile et comme une des étapes la plus importante de leur cursus. Retraçons ainsi le parcours pour devenir pharmacien:

  • Après l’obtention de leur baccalauréat, les lycéens se dirigent vers une première année de PASS (Parcours d'Accès Spécifique Santé) ou de LAS (Licence Accès Santé) qu’ils doivent obligatoirement valider.

  • Ensuite, les étudiants intègrent leur premier cycle (2ème et 3ème années), appelé le tronc commun, à l’issue duquel ils obtiennent leur DFGSP (Diplôme de Formation Générale en Sciences Pharmaceutiques), reconnu comme licence.

  • Le second cycle, qui comprend les 4ème et 5ème années d’études, permet l’obtention du DFASP (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Pharmaceutiques) reconnu au niveau master. Au second trimestre de la 4ème année, les apprentis pharmaciens choisissent leur spécialisation pour la poursuite de leurs études: officine, industrie ou internat.

Pour le cursus avec la spécialisation industrie, il est conseillé aux étudiants de préparer en parallèle, un master avec le domaine visé (ingénieur, commerce, communication…)  afin de se développer et pouvoir effectuer une poursuite d'études en doctorat pour ceux qui le souhaitent.

Le cycle court ou le cycle long?
La suite des études de la profession pharmaceutique se divise ensuite à travers ces deux choix:

  • Le cycle court dure un an et s’adresse aux étudiants ayant choisi l’officine et l’industrie comme spécialisations. À l’issue de cette 6ème année, ces derniers obtiennent leur DE (Diplôme d’État) de docteur en pharmacie en soutenant une thèse d’exercice.

  • Le cycle long, ou l’internat, dure 4 à 5 ans après l’obtention de son DFSAP et est accessible sur concours. Deux spécialisations sont une fois de plus proposées entre la pharmacie hospitalière et la biologie médicale (une option d’une année supplémentaire est possible pour la pharmacie hospitalière).
    Enfin, lorsque cette 9ème année s’achève, les étudiants valident leur cycle long et soutiennent un mémoire afin de prétendre au DES (Diplôme d’Études Spécialisées).
Les études du métier de pharmacien

Schéma résumant les études pour devenir pharmacien

À noter qu’il existe également une passerelle universitaire permettant aux préparateurs en pharmacie de devenir pharmacien.

Salaires et évolutions de carrière possibles dans la profession pharmaceutique

Quelles sont les compétences et qualités du pharmacien?

Venir à bout de ces études et devenir un bon pharmacien nécessite certaines compétences et qualités.

En effet, l’obtention du DE ou du DES est une preuve de rigueur, de professionnalisme et démontre d’excellentes compétences intellectuelles qui sont nécessaires pour avoir des connaissances solides et réussir à comprendre chaque médicament.

De plus, souvent au contact de patients, le métier de pharmacien nécessite des aptitudes en communication et doit faire preuve de civisme ainsi que d’empathie pour agir de manière responsable, intègre et pour se faire comprendre par le client.

Enfin, le pharmacien sera principalement amené à travailler en équipe. Ainsi, ce dernier devra faire preuves de bonnes capacités d’adaptation et d’esprit d’équipe pour travailler de manière optimale avec les autres professionnels de santé comme les préparateurs en pharmacie ou les rayonnistes en pharmacie

Quel est le salaire d'un pharmacien?

Il est difficile d’estimer un salaire précis pour le métier de pharmacien dans son ensemble.

En effet, ce salaire peut varier en fonction du statut du professionnel (privé, fonctionnaire…), de son lieu de travail (pharmacie, hôpital, industrie…) et du chiffre d’affaires de l’établissement dans certains cas.
De plus, ce même salaire peut varier en fonction du coefficient et de l’ancienneté du salarié.

Globalement, un pharmacien salarié en officine peut gagner, selon ces paramètres, entre environ 2900€ et 5900€ brut par mois (hors primes) et varie de 4200€ à 7500€ brut par mois pour le pharmacien hospitalier.
Le pharmacien biologiste ayant obtenu son DES après 9 ans d’études peut prétendre à un salaire entre 5500€ et 6000€ net par mois.

Le salaire dans la profession pharmaceutique

Les évolutions possibles du métier de pharmacien?

La santé évolue et le métier de pharmacien est en constante évolution avec elle.

Cette profession fait déjà partie du haut de l’échelle dans l’univers pharmaceutique, notamment à vue de la durée des études. Les pharmaciens font déjà le choix, durant ces études, du poste ou du domaine dans lequel ils souhaitent exercer.

Or, cela n’empêche pas, par exemple, un pharmacien ayant travaillé en hôpital ou en officine ou en pharmacie de se tourner vers l’industrie. Ils peuvent également, avec le temps, se tourner vers une carrière dans l’enseignement ou la recherche.

Au sein de son officine, le pharmacien peut aussi former des apprentis pour assurer le futur de son enseigne !

Découvrez notre page sur les métiers de la pharmacie pour en savoir davantage sur chaque poste de ce domaine.

Chiffres clés et questions fréquemment posées

Au 1er janvier 2022, on dénombrait 74 039 pharmaciens inscrits au tableau de l'Ordre.

Ce nombre est en légère hausse par rapport à l'année précédente.

En France, on dénombre actuellement 68% de pharmaciennes pour 32% de pharmaciens.

En France, il y a 31 pharmacies pour 100 000 habitants, soit une pharmacie pour environ 3200 personnes. Même si le nombre de pharmacies a légèrement diminué, elles restent un élément clé du système de santé de notre pays.

Dans certains cas, la profession pharmaceutique offre des services de dépistage, en particulier pour les maladies courantes et les problèmes de santé qui peuvent être détectés rapidement, tels que le diabète, le cholestérol, les MST ou bien les infections urinaires.

Ces dépistages sont généralement effectués en collaboration avec des professionnels de santé.

Selon l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), il y avait en 2019 près de 8,7 millions de pharmacies dans le monde.

N'hésitez pas à nous dire en commentaires si vous avez apprécié cet article!

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *