Fiche métier du chirurgien-dentiste : Tout savoir sur la profession

La fiche métier chirurgien-dentiste

Lorsque nous évoquons les piliers de la santé dentaire, il est indéniable que la fiche du métier de chirurgien-dentiste occupe une place cruciale et souvent sous-estimée au sein de notre société moderne.

Chargé de veiller sur notre santé bucco-dentaire, ce professionnel de la médecine contribue effectivement à l’amélioration de la qualité de vie de la population.
Plongez au cœur du métier de chirurgien-dentiste à travers cet article.

Découvrez en premier lieu les missions et les compétences requises pour le poste. Puis vous apprendrez en second lieu les études, le salaire du chirurgien-dentiste ou encore ses évolutions de carrières possibles.

Le portrait du chirurgien-dentiste

Les rôles et les missions de la fiche métier du chirurgien-dentiste

Le chirurgien-dentiste joue un rôle crucial dans la préservation et l’amélioration de la santé bucco-dentaire de ses patients. Qu'il soit omnipraticien ou spécialisé, son rôle n'est plus à prouver !

En effet, ses missions englobent une gamme variée de tâches, allant au-delà de simples soins dentaires. Il réalise des examens approfondis pour diagnostiquer des problèmes buccaux avec notamment des radiographies si besoin. Afin d’éviter toute manipulation, il met en place des stratégies de prévention pour parer les maladies ou affections dentaires.

Une majeure partie du travail du chirurgien-dentiste repose ensuite sur les soins et traitements qu’il réalise. Son champ d’intervention est large, il peut très bien traiter des caries, des infections dentaires, des inflammations de gencives tout comme réaliser des interventions chirurgicales plus complexes telles que l’extraction de dents de sagesse, la pose d’implants dentaires ou la chirurgie des tissus mous et osseux.
De plus certains chirurgiens-dentistes se spécialisent dans le redressement des dents et des mâchoires à travers des appareils orthodontiques.

Enfin, ce dernier joue un rôle important dans l’accompagnement du patient après intervention. Il s’assure que la guérison progresse normalement, soulage les douleurs et partage des conseils sur l’alimentation et les habitudes favorables à avoir.

En somme, la polyvalence du chirurgien-dentiste fait de ce professionnel un acteur majeur de la santé. En effet, il offre des soins dentaires, favorise la prévention, tout en améliorant l’esthétique et en contribuant ainsi à la santé de ses patients.

Les missions du chirurgien-dentiste

Les compétences requises au poste de chirurgien-dentiste

Devenir chirurgien-dentiste nécessite certes un ensemble de connaissances techniques et professionnelles. Mais plusieurs compétences et un savoir-faire relationnel sont requis pour exercer ce métier.

Tout d’abord, comme vous avez pu le constater, une solide base de connaissances médicales et cliniques sont nécessaires afin d’assurer des soins de qualité aux patients.

Des compétences en communication sont également essentielles dans ce secteur d’activité. Cela permet d’une part de pouvoir expliquer des diagnostics précis aux autres professionnels de santé, tels que les assistants dentaires, tout comme aux patients. D’autre part la communication est primordiale pour rassurer l’individu, établir une relation de confiance et ainsi partager les bonnes pratiques à adopter. L’empathie et la capacité d’écoute rentrent également en compte dans la communication.

De plus, le milieu dentaire peut être stressant. En effet, la capacité de rester calme et de gérer la pression est cruciale.

Enfin, la profession dentaire exige un haut niveau d’intégrité et de respect de l’éthique médicale. Notamment en ce qui concerne la confidentialité des informations et le traitement équitable des patients. 

Comment devenir chirurgien-dentiste ?

De longues études s’imposent et le DE (Diplôme d’État) de docteur en chirurgie-dentaire est obligatoire pour devenir chirurgien-dentiste.

En effet, le poste de chirurgien-dentiste commence par 6 années d’études organisées en 3 cycles distincts.

  • Le 1er cycle dure 3 ans. Après leur baccalauréat, les étudiants se dirigent en études de santé (PASS ou LAS) qu’ils valident à la suite d’un concours sélectif. La deuxième et la troisième année permettent l’obtention de leur DFGSO (Diplôme de Formation Générale en Sciences Odontologiques).
  • Le 2nd cycle se déroule sur 2 ans. Suite à cet exercice, ils obtiennent leur DFASO (Diplôme de Formation Approfondie en Sciences Odontologiques) reconnu au niveau master.
  • Le 3ème cycle se divise ensuite en 2 chemins différents : le cycle court ou le cycle long.

Le cycle court dure 1 an à la fin duquel les étudiants doivent soutenir une thèse pour obtenir leur DE. Ce cycle est destiné à l’exercice libéral.

Le cycle long est divisé selon 3 spécialisations : chirurgie orale (4 ans), médecine bucco-dentaire (3 ans) et orthopédie dento-faciale (3 ans).
Si les étudiants viennent à bout de ces années et réussissent leur exercice, ils obtiennent un DES (Diplôme d’Études Spécialisées) de docteur en chirurgie-dentaire.

Découvrez ci-dessous un récapitulatif des études de la fiche métier du chirurgien-dentiste.

Le parcours d'études pour devenir chirurgien-dentiste

Quel est le salaire du chirurgien-dentiste ?

Le salaire du chirurgien-dentiste est variable et dépend de plusieurs facteurs. En effet, celui-ci diffère selon le lieu d’exercice, la spécialité du professionnel ou encore de l’ancienneté.

En moyenne, un chirurgien-dentiste en libéral touche 7 700€ nets mensuels.
À noter que les coûts pour équiper son centre dentaire ou cabinet sont élevés et que ce montant dépend également de plusieurs critères : nombre de patients, honoraires etc…

Quant à lui, un chirurgien-dentiste en milieu hospitalier gagne entre environ 4 200€ et 7 500€ brut mensuel en 2022. Cette somme varie principalement en fonction de l’établissement, de l’ancienneté et de l’expérience.

Évolutions de carrières possibles (libéraux, hôpitaux, centres de soins...)

La fiche métier du chirurgien-dentiste précise le lieu d'exercice et la façon de pratiquer son activité.

Le chirurgien-dentiste peut exercer, comme plus de 80% de ses confrères, en libéral. Dans ce cas, il reprend un cabinet ou en ouvre un nouveau. Or, ouvrir un cabinet coûte cher entre les charges, le matériel ou d’autres frais. C’est pourquoi certains praticiens s’associent en centre de santé dentaire ou autres maisons de santé afin de partager des frais communs et bénéficier du soutien quotidien d’autres professionnels de santé.

Néanmoins, 10% à 20% des chirurgiens-dentistes travaillent dans des hôpitaux, centres de soins ou service de santé des armées. Comme nous avons pu l’évoquer dans notre article sur le cabinet de recrutement dentaire, le salariat continue d’attirer les professionnels, notamment les jeunes qui doutent à l’idée de se lancer dans un important investissement financier.

Il existe de nombreux métiers dans le secteur dentaire. Mais pour les titulaires du DE de docteur en chirurgie-dentaire, il est toujours possible de se spécialiser en médecine bucco-dentaire ou chirurgie orale, spécialisations que vous pouvez retrouver dans le schéma ci-dessus.

À noter que, dans toutes les situations, le poste de chirurgien-dentiste nécessite obligatoirement l’inscription à l’Ordre National.

Chiffres clés sur les chirurgiens-dentistes en France

44 669

Nombre de chirurgiens-dentistes (Métropole + DOM). 82% exercent en libéral.

45

L'âge moyen des chirurgiens-dentistes.

48,7

Pourcentage de femmes chez les chirurgiens-dentistes de moins de 30 ans.

320 432

Chiffre d'affaires du chirurgien-dentiste
(moyenne en €). Dont 119 308€ de bénéfice

Statistiques de 2022 selon la MASCF.

Nous espérons que cet article sur la fiche du métier de chirurgien-dentiste a répondu à vos questions.
N'hésitez pas à commenter pour toute information supplémentaire.

Pour aller plus loin : 

Découvrez le métier d'endodontiste !

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *