Formation et carrière d’assistant dentaire : un guide informatif

Photographie d'une assistante dentaire

L’assistant dentaire occupe un rôle clé dans la prise en charge des patients. Ce professionnel de santé épaule le chirurgien-dentiste dans certaines interventions mais aussi dans la gestion administrative !

Plongez au cœur du métier d’assistant dentaire et découvrez ses missions, son rôle, les compétences requises ainsi que la formation à suivre ! De la gestion administrative à l’accompagnement pendant les soins dentaires, notre guide aborde chaque aspect essentiel !

Table des matières

Présentation du métier d'assistant dentaire

Quelles sont les missions de l'assistant dentaire ?

Les missions de l’ADQ (assistant dentaire qualifié) sont nombreuses. En effet, ces professionnels de santé doivent être polyvalents pour répondre aux exigences que demande ce poste. Parmi ses missions, on retrouve :

  • La gestion des patients : Il répond au téléphone, fixe et gère les rendez-vous, accueille et installe les patients et s’occupe aussi de l’encaissement.
 
  • La réalisation de tâches administratives : L’ADQ remplit et met à jour les dossiers administratifs et médicaux de la patientèle. Il peut aussi compléter les feuilles de soins, gérer les stocks (matériel comme de médicaments) et ranger les clichés de radiographies prisent par le chirurgien-dentiste.
 
  • L'assistance médicale : Une fois le patient installé, l’assistant dentaire prépare le plateau sur lequel est disposé l’ensemble du matériel nécessaire. Au préalable, il incombe à ce professionnel de stériliser les instruments avec la mise en pratique de protocoles de lutte contre les infections nosocomiales. Il applique les règles d'hygiène et d'asepsie, procède au retraitement des déchets, réalise les techniques de bionettoyage. Si le dentiste le demande, il peut aussi l’assister sur certains actes médicaux et chirurgicaux (travail à 4 mains).
 
  • L’entretien des locaux et du matériel : En dehors des heures d’ouverture du cabinet dentaire, il est amené à assurer une hygiène irréprochable. En effet, il doit désinfecter et stériliser le matériel après chaque patient. Pour rappel, les assistants dentaires ont l’obligation de porter des gants en latex et une blouse blanche ! Ils manipulent des produits chimiques (plâtre, ciments, résines méthacryliques, cire, silicone…) et des anesthésiques antiseptiques (créosote, eugergol, essence de clous de girofle, oxyde de zinc).

Enfin, ce professionnel de santé peut aussi jouer un rôle d’interface technique et de gestionnaire entre le prothésiste et le praticien commanditaire. Par ailleurs, il est également en mesure de réaliser les gestes d'urgence et de secours (formation d'AFGSU).

Missions de l'assistant dentaire en infographie

Ou travaille ce professionnel de santé ?

L’assistant dentaire de niveau 1 peut exercer son activité au sein de différentes structures. Cela peut être au sein d’un cabinet privé, pour le compte d’un praticien en libéral. Il y a aussi l’option du cabinet de groupe via le SCM (Société Civile de moyens) ou le SCP (Société Civile Professionnelle).

Il peut aussi travailler dans un centre hospitalier, dans un centre dentaire privé ou mutualiste.

Chiffres clé sur la profession d'ADQ

En 2023, le nombre d'assistants dentaires estimé est compris entre 22 000 et 30 000. Il est difficile de savoir avec exactitude le nombre précis, mais il faut compter en moyenne 0,5 ADQ par chirurgien-dentiste (44 000). 

Cette profession est composée à 90% de femmes. Ces professionnels sont âgés de 41 ans en moyenne, et 42% d'entre eux travaillent à mi-temps. 

Devenir assistant dentaire: Formation & compétences

Quelle formation suivre ?

Pour devenir assistant dentaire, vous devez suivre une formation d’une durée de 18 mois. De ce fait, vous devez être titulaire du titre d’assistant dentaire inscrit au RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle), reconnu au niveau bac.

Cette formation, gratuite, se déroule en alternance. Afin d’y accéder, vous devez remplir différents critères :

  • Avoir 18 ans
  • Être titulaire du brevet des collèges
  • Avoir trouvé un employeur pour votre contrat de professionnalisation (chirurgien-dentiste ou stomatologue)

Concernant le rythme de l’alternance, il est généralement d’un jour en école, et le reste de la semaine au sein d’un cabinet ou d’un centre dentaire. A l’école, vous suivez des cours théoriques et pratiques pour passer en revue les compétences nécessaires au poste.

Voici une liste non exhaustive d'écoles : 

L'Académie d'Art Dentaire 📍Paris
– Agora Dentaire  📍Toulouse
– Novétude Santé 📍Paris
– CNQAOS 📍Paris

Les autres formations obligatoires

Formation dédiée à la stérilisation

Depuis le 1 janvier 2019, les assistants dentaires ont l’obligation de suivre une formation dédiée à la stérilisation. En effet, il est obligatoire d’être à jour sur les évolutions réglementaires et scientifiques qui évoluent régulièrement. 

Dans la mesure ou l’ADQ est responsable de la stérilisation, une mise à niveau tous les 5 ans est nécessaire. Cette formation, d’une durée de 7 heures, peut se faire aussi bien en distanciel qu’en présentiel. La formation est reconnue par la CPNE-FP des cabinets dentaires.

Formation AFGSU 2

Il est également obligatoire de suivre une formation portant sur les gestes et soins d’urgence pour le personnel des cabinets dentaires. Cela est prévu par un arrêté du 6 novembre 2020 relatif à la classification des emplois des cabinets dentaires.

Pour les assistants, elle doit être renouvelée tous les 4 ans. Pour ceux n’ayant pas obtenu l’AFGSU 2 dans le cadre de leur formation, ils doivent se mettre en conformité via la formation continue.

Les compétences requises pour ce poste

L’assistant dentaire se doit d’être polyvalent. La diversité de ses missions en fait un pilier des soins dentaires. Cependant, pour exceller dans ce métier, des compétences spécifiques sont nécessaires :

  • Des compétences relationnelles : En établissant un contact régulier avec les patients, une aptitude à développer des relations solides est d’une importance capitale.
 
  • Vous êtes chargé de maintenir un niveau de stérilisation exemplaire pour l'ensemble du matériel. Une approche à la fois rigoureuse et minutieuse est indispensable pour garantir cet aspect crucial.
 
  • Aimer le travail d’équipe. Votre capacité à travailler harmonieusement avec le chirurgien-dentiste est un élément clé. Une collaboration fluide et efficace garantit la prestation de soins de la plus haute qualité.
 
  • Enfin, vous êtes également soumis au secret professionnel. En tant qu'assistant dentaire, vous êtes également tenu au secret professionnel, garantissant la confidentialité absolue des informations liées aux patients.
Assistants dentaires en exercice

Évolution de carrière et salaire de l'assistant dentaire

Quelles sont les évolutions de carrière possibles ?

Différentes options de carrières sont envisageables pour évoluer. Pour commencer, il est possible de devenir AMBD (assistant en médecine bucco-dentaire) ou assistant dentaire de niveau 2. La commission paritaire pour l'emploi et la formation professionnelle (CPNE-FP) a validé les aptitudes et formations nécessaires au mois d'avril 2023. Cependant, les formations ne sont pas encore accessibles pour ce nouveau métier.

Au sein d’un centre de soins ou dans un grand cabinet, il est possible d’encadrer une équipe d’aides médicaux ou de secrétaires. Après quelques années d’expériences, ce professionnel à la possibilité d’évoluer vers une spécialisation en chirurgie dentaire ou de devenir responsable d’un cabinet dentaire.

Autre choix possible, avoir recours à la formation continue pour se spécialiser dans un domaine précis.

Par ailleurs, vous pouvez découvrir les divers métiers dentaires que nous présentons à travers du contenu informatif.

Quel est le salaire d'un assistant dentaire ?

Durant leur formation, les assistants dentaires en contrat de professionnalisation ont la rémunération suivante :

  • 90% du SMIC si moins de 26 ans
  • 100% du SMIC si plus de 26 ans.

Le salaire de ce professionnel de santé est négocié avec le cabinet ou le centre dentaire dans lequel il exerce. Pour vous donner une idée, en début de carrière, le salaire se situe entre 1 900€ et 2 000€ brut.

Généralement, ces professionnels perçoivent une prime d’ancienneté versée tous les 3 ans.

L’assistant dentaire est d’une importance capitale. En jouant un rôle clé dans l’hygiène bucco-dentaire, ils contribuent à la prévention des affections dentaires et facilitent le bon déroulement des traitements orthodontiques et chirurgicaux.

Leur expertise permet d’assurer des soins dentaires de qualité, tout en créant une expérience confortable pour les patients. Nul doute que ce professionnel de santé demeure un pilier essentiel pour les soins dentaires ! 

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *