Spécialisations infirmières : les différentes possibilités de carrière dans la santé

Les différentes spécialisations infirmières

De nos jours, le domaine des soins de santé ne cesse d'évoluer et la profession infirmière joue un rôle crucial dans son développement. Avec l'élargissement des champs de compétences, les infirmiers et infirmières d'aujourd'hui ont la possibilité de se spécialiser dans des domaines variés, allant bien au-delà des soins généraux. Ces spécialisations infirmières offrent non seulement une opportunité d'approfondir les connaissances et compétences dans un domaine spécifique, mais elles ouvrent également la porte à des carrières plus diversifiées et gratifiantes.

Que vous soyez un jeune diplômé à la recherche d'une voie à suivre, ou un professionnel expérimenté désireux de donner un nouvel élan à votre carrière, cet article explore les différentes spécialisations infirmières, vous guidant à travers les options disponibles et ce qu'elles impliquent pour votre avenir professionnel.

Sommaire

Toutes les spécialisations infirmières existantes ne sont pas retranscrites, le monde infirmier est très large ! En revanche, un article détaillé vous sera proposé pour chacune d'entre elles.

Un poste incontournable : L'infirmier

Tout d'abord, un résumé de la fiche de poste de l'infirmier est indispensable avant de découvrir ses différentes spécialisations.

Le rôle de ce professionnel de santé est de fournir des soins de santé de qualité et d’accompagner les patients qu’il prend en charge. Il est également responsable des tâches à réaliser ainsi que de la coordination du patient avec les médecins et autres professionnels de santé. Il est ainsi amené à éduquer ses patients et jouer un rôle de conseiller.
L'infirmier a donc plusieurs missions qui lui sont attribuées allant des soins jusqu'au relationnel en passant par la gestion et la transmission.

Comment devenir infirmier ? 👨‍⚕️

Bien que des réformes prévoient une refonte et réorganisation du cursus infirmier, le diplôme reste un prérequis essentiel pour accéder aux spécialisations infirmières.

Afin d’exercer, les praticiens en soins infirmiers sont dans l’obligation d’obtenir leur Diplôme d’État Infirmier (DEI). Pour ce faire, ils doivent valider leur formation en IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers), qui est équivalent à une licence (diplôme niveau bac +3). Cette formation se déroule sur une période de 3 ans,  divisée en 6 semestres, alternant théorie, pratique et stages en milieu professionnel.

En validant leurs examens finaux, les étudiants deviennent alors de véritables infirmiers. Ils peuvent ainsi commencer à forger leur expérience ou bien se diriger vers une des spécialisations infirmières que nous allons vous présenter !

L'infirmier : un poste crucial

L'Infirmier Puériculteur : un monde d'enfance

Présentation de la spécialisation 👶

Les infirmières puéricultrices ont un éventail de tâches assez large. Elles sont d'abord responsables de la surveillance des bébés juste après la naissance. En collaboration étroite avec les pédiatres et les sages-femmes, elles offrent des conseils et un soutien aux mères récemment devenues mamans.

Comme toute spécialisation infirmière, ces dernières sont qualifiées pour administrer des soins adaptés à leurs jeunes patients. Cela inclut la mise en place de pansements, la distribution et le suivi rigoureux des médicaments, ainsi que l'installation de dispositifs de perfusion. Les spécificités de ces tâches dépendent du type d'établissement de santé où elles travaillent.

En dernier lieu, un aspect important de leur travail est la prévention et l'éducation auprès des familles. Elles s'engagent dans le suivi des enfants pris en charge par les services d'aide sociale à l'enfance, les accompagnant dans leur croissance tant physique qu'émotionnelle.

Informations à savoir

Études et formations : Actuellement reconnue comme un Bac +4, cette spécialisation requiert un DEP (Diplôme d'État Puéricultrice) se déroulant sur 12 mois (aménagements possibles pour 24 ou 27 mois).

Il existe plus d'une trentaine d'écoles de puéricultrice agréées par le ministère de la santé, mais elles sont payantes. Un diplôme infirmier ou sage-femme est nécessaire pour intégrer la formation.

Qualités et compétences : Cette spécialisation requiert concentration, bienveillance, empathie, communication mais également résistance physique et psychologique.

Salaire : En 2021, le salaire moyen pour un infirmier puériculteur débutant s'élevait à 1900 € bruts/mois et pouvait monter jusqu'au 3000 € bruts/mois en fin de carrière. 

Ce salaire évolue selon l'expérience, le type d'établissement de santé ou encore la zone géographique…

Évolutions de carrière possibles : Cadre de santé en structure hospitalière, directeur de structure d'accueil de jeunes enfants, devenir formateur…

Consultez la fiche de poste de l'infirmier puériculteur pour en savoir plus sur cette spécialisation infirmière !

Spécialisation infirmier puériculteur

L'Infirmier de Bloc Opératoire : spécialisation au coeur de l'action

Présentation de la spécialisation🫀

Le rôle de l'infirmier de bloc opératoire (IBODE) est fondamental dans la réussite des opérations chirurgicales. Travaillant en collaboration avec des chirurgiens, des cadres infirmiers et des IADE (Infirmiers Anesthésistes Diplômés d'État), l'IBODE assure le confort et la sécurité des patients. Il agit comme une liaison essentielle entre le bloc opératoire et l'extérieur, en veillant à ce que tout le matériel soit prêt pour l'opération.

Cette spécialisation infirmière joue un rôle crucial en assistant le chirurgien durant l'opération. L'IBODE participe activement à l'intervention par la gestion du matériel, la réalisation de sutures ou encore le maintien des écarteurs. Par ailleurs, il est responsable de la stérilisation du matériel après l'opération.

Enfin, la connaissance approfondie des étapes opératoires est essentielle pour une préparation et une gestion efficaces des interventions chirurgicales. En post-opération, l'infirmier de bloc opératoire peut également participer aux soins du patient, en aidant dans la surveillance, la gestion des drains et l'administration des médicaments, bien que ces tâches puissent varier selon les protocoles de l'établissement.

Informations à savoir

Études et formations : Le diplôme d'état d'IBODE est reconnu au niveau master et sa formation se déroule sur 18 mois. L'admission à la formation se fait sur dossier avec épreuve orale et requiert le Diplôme d'État Infirmier (ou via la validation des acquis de l’expérience: VAE).

Qualités et compétences : Cette spécialisation requiert rigueur, précision, organisation, respect des normes d'hygiène ou encore des compétences techniques et manuelles.

Salaire : Le salaire de l'IBODE varie selon l'expérience et la grille indiciaire en vigueur. Dans la fonction hospitalière publique, il s'élève à :

  • 1 an de carrière : 2 100 € bruts/mois
  • 5 ans de carrière : 2 600 € bruts/mois
  • 20 ans de carrière : 3 700 € bruts/mois

Ce salaire évolue selon la structure médicale.

Évolutions de carrière possibles : Cadre de santé après 4 ans d'expérience ou Infirmier en Pratiques Avancées après 3 ans d'expérience par exemple.

Consultez la fiche de poste de l'infirmier en bloc opératoire pour en savoir plus sur cette spécialisation infirmière !

Spécialisation infirmier en bloc opératoire

Le Cadre de Santé : piloter avec humanité et efficacité

Présentation de la spécialisation 🏥

Le cadre de santé joue un rôle clé dans la gestion des équipes de soins. Sa responsabilité principale est le recrutement de personnel qualifié pour assurer un haut niveau de compétences de ses équipes. De plus, il gère le planning des employés tout en préservant l'équilibre entre vie professionnelle et personnelle des employés. Il cherche à créer un environnement de travail harmonieux et productif.

Cette spécialisation infirmière intervient dans la gestion de la qualité des soins et le cadre de santé est chargé de mettre en place puis superviser les protocoles de soins. En outre, il est responsable de la surveillance et de l'amélioration continue de la qualité des soins, en suivant les indicateurs de qualité et en analysant les données relatives aux soins (taux de satisfaction des patients, de réadmission ou de mortalité). Cette analyse lui permet de détecter les domaines nécessitant des améliorations et de mettre en œuvre des actions adaptées.

Enfin, la participation active du cadre de santé à des réunions interdisciplinaires est essentielle pour le fonctionnement efficace de l'unité de soins. Cela lui permet de représenter son équipe, de partager des informations cruciales et de collaborer dans la planification des soins des patients. Il travaille en étroite collaboration avec les médecins, les spécialistes et d'autres professionnels de santé pour assurer une prise en charge complète et efficace des patients.

Informations à savoir

Études et formations : Un Diplôme d'État Infirmier (ou autre diplôme paramédical) puis quelques années d'expérience sont requises pour intégrer un institut de formation de cadre de santé afin d'obtenir son Diplôme d'État de Cadre de Santé. L'entrée en formation se fait sur concours et cette dernière se déroule sur 42 semaines.

Qualités et compétences : Cette spécialisation requiert d'excellentes compétences cliniques, en gestion (matérielles et ressources humaines), en communication, d'analyses mais aussi des qualités managériales.

Salaire : En 2023 dans la fonction publique hospitalière, les salaires s'élèvent, selon la classe, à :

  • Cadre de santé : de 2 264 € à 3 761 € bruts/mois.
  • Cadre de santé supérieur : de 2 855 € à 4 041 € bruts/mois.
  • Cadre de santé hors classe : de 3 421 € à 4 784 € bruts/mois.

Ces salaires peuvent évoluer selon l'expérience, la localisation ou d'autres facteurs. De plus, ces montants sont généralement plus élevés dans la fonction privée.

Évolutions de carrière possibles : Cadre supérieur de santé, directeur des soins, spécialisation dans des domaines spécifiques ou encore s'engager dans la recherche et le développement.

Consultez la fiche de poste du cadre de santé pour en savoir plus sur cette spécialisation infirmière !

Les missions du cadre de santé

L'Infirmier Anesthésiste : entre sommeil et précision

Présentation de la spécialisation 💉

L'IADE (Infirmier Anesthésiste Diplômé d’État) est un acteur essentiel dans le domaine de l'anesthésie, la réanimation, et la gestion des urgences intra et extra hospitalières. La préparation préopératoire est une de leurs tâches fondamentales, où l’IADE évalue l’état du patient et effectue des examens préliminaires essentiels à l'anesthésie, comme le contrôle de la fréquence cardiaque.

Au cœur de leurs responsabilités figure l'anesthésie, où l'IADE suit scrupuleusement le protocole établi par l'anesthésiste-réanimateur. Leur tâche principale est de surveiller en continu l'état du patient, en se concentrant sur la fréquence cardiaque, la pression artérielle, et le niveau d'oxygène. De plus, ils jouent un rôle vital dans les soins prodigués aux patients, en assurant la gestion des voies respiratoires ou bien l'administration de médicaments pour contrôler la douleur.

Après l'opération, l'IADE accompagne le patient en salle de réveil pour la réanimation et la surveillance post-anesthésique,. En outre, l'IADE a un rôle important d'éducateur et de conseiller, informant les patients sur le protocole de suivi, les complications possibles et la durée de l'hospitalisation.

Informations à savoir

Études et formations : Cette spécialisation est accessible après avoir obtenu son Diplôme d'État Infirmier ou Sage-Femme. Après avoir obtenu un de ces diplômes et après 2 ans d'expérience, il devient possible de postuler au concours du Diplôme d'État d'Infirmier Anesthésiste (DEIA).

Ce diplôme est reconnu au niveau Master et la formation se réalise sur 2 ans en alternance.

Qualités et compétences : Cette spécialisation infirmière requiert des connaissances approfondies de l'anatomie humaine, des techniques d'anesthésie, en communication mais doit également être capable d'évaluer rapidement l'état clinique du patient.

Salaire : Le salaire de l'infirmier anesthésiste débute aux alentours de 2500 € bruts/mois. Après plusieurs années d'expérience, il peut prétendre à un salaire entre 3000 et 4000 € bruts/mois.

Une fois de plus, ce salaire peut évoluer selon le secteur d'activité où l'établissement dans lequel le professionnel travaille.

Évolutions de carrière possibles : Postes à responsabilités au sein du bloc opératoire, cadre de santé, formateur en soins infirmiers…

Consultez la fiche de poste de l'infirmier anesthésiste pour en savoir plus sur cette spécialisation infirmière !

Spécialisation infirmier anesthésiste

L'Infirmier en Pratique Avancée : au-delà des soins traditionnels

Présentation de la spécialisation 📚

L'infirmier en pratique avancée (IPA) joue un rôle crucial dans la prise en charge des patients. En effet, son expertise avancée lui permet de prescrire des examens complémentaires et de renouveler des prescriptions médicales. Cette compétence permet une intervention rapide et efficace en réponse aux besoins des patients. L'IPA réalise des examens physiques approfondis, établit des diagnostics précis et ajuste les traitements, assurant ainsi une prise en charge personnalisée et optimale des patients.

En outre, les infirmiers en pratique avancée sont habilités à réaliser des actes de dépistage préventifs. Ils contribuent ainsi à la détection précoce des maladies et à la promotion de la santé. Ils coordonnent le parcours de soin en collaborant étroitement avec d'autres professionnels de santé. Cela garantit une prise en charge complète et cohérente du patient.

En résumé, les IPA favorisent une approche multidisciplinaire des soins, impliquant une collaboration régulière avec d'autres professionnels de santé pour une prise en charge globale et continue des patients. Leurs missions incluent la gestion des soins, l’éducation, la recherche, l’innovation, et la participation à l’élaboration des politiques de santé, renforçant ainsi l'efficacité du système de soins.

Informations à savoir

Études et formations : Cette spécialisation est accessible après avoir obtenu son Diplôme d'État Infirmier. Après avoir obtenu ce diplôme et après 2 ans d'expérience, il devient possible de rejoindre une école afin de prétendre au Diplôme d'État d'Infirmier en Pratique Avancée (DEIPA).

Cette formation, d'une durée de 2 ans, est reconnue au niveau Master 2. La première année se base sur un tronc commun puis il est possible de se spécialiser lors de la seconde année (psychologie, oncologie, maladies rénales chroniques…)

Qualités et compétences : Cette spécialisation infirmière requiert des capacités d'analyse, d'autonomie, de communication, d'application de méthodologie et la réalisation de choix rigoureux.

Salaire : Le salaire des infirmiers en pratique avancée dépend des grilles indiciaires selon la classe.

Globalement, ce dernier s'étend de 2050 à 3050 € bruts/mois pour la classe normale et de 2500 à 3350 € bruts/mois pour la classe supérieure.

Évolutions de carrière possibles : Spécialisation dans un domaine spécifique, accéder à des postes à responsabilités, devenir enseignant chercheur, devenir cadre de santé…

Consultez la fiche de poste de l'infirmier en pratique avancée pour en savoir plus sur cette spécialisation infirmière!

Infirmier en Pratiques Avancées

Les différentes spécialités infirmières existantes

Comme vous avez pu le constater, il existe différentes spécialisations possibles une fois le Diplôme d'État Infirmier obtenu.

Les options présentées ci-dessus sont les plus courantes, mais il en existe finalement une multitude ! En effet, tout infirmier peut décider de se former ou se spécialiser dans un domaine de santé précis tels que la gériatrie, la psychiatrie, l'oncologie etc… ou bien se diriger vers des domaines d'activités différents comme par exemple l'éducation thérapeutique, la santé au travail ou encore la recherche clinique.

Nous serons ravis de détailler une de ces spécialités ! N'hésitez pas à mentionner en commentaire quelle spécialité infirmière vous aimeriez voir à l'honneur et restez informés de l'actualité.

Merci pour votre lecture !

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *