Assistant dentaire de niveau 2 : un nouveau métier !

Photographie d'une assistante dentaire de niveau 2 en cabinet dentaire

Le 19 janvier dernier, une étape majeure a été franchie dans la reconnaissance du métier d'assistant dentaire de niveau 2 (AD2). Le texte de loi, porté par Stéphanie Rist, députée du groupe Renaissance, a été validé à la fois par l'Assemblée nationale et par la Commission paritaire pour l'emploi et la formation professionnelle.

Cette avancée législative marque officiellement la création du métier d'assistant en médecine bucco-dentaire de niveau 2, dans le cadre de la proposition de loi visant à améliorer l'accès aux soins par la confiance aux professionnels de santé.

Cette reconnaissance légale confirme l'importance croissante du rôle des assistants dentaires de niveau 2. Cela renforce ainsi leur expertise et leur contribution au domaine de la santé dentaire.

Une avancée significative dans le domaine dentaire

L’assistant en médecine bucco-dentaire est une révolution dans l’accès aux soins. En effet, l’AD2 va jouer un rôle clé au sein des structures dentaires. Ce professionnel de santé va ainsi réaliser des tâches réservées jusqu’à présent au chirurgien-dentiste.

La création de ce nouveau métier est un soulagement pour les dentistes. Désormais, ces derniers vont pouvoir se concentrer davantage sur leur cœur de métier car les assistants de niveau 2 vont prendre le relai sur certaines tâches. Parmi ces dernières, le volet administratif avec la gestion des dossiers médicaux et la prise de rendez-vous.

Les assistants dentaires de niveau 2 vont réaliser des missions plus avancées que l’ADQ (assistant dentaire qualifié). L’AMBD réalisera ainsi :

  • Des actes d’imagerie à visée diagnostique
  • Des actes prophylactiques
  • Des actes orthodontiques
  • Des soins post-chirurgicaux.

Cet AD2 pourra également réaliser des impressions dentaires, des radiographies, ou encore poser et enlever des appareils d’orthodontie. Il pratiquera ainsi des soins préventifs comme le détartrage.

Les changements à venir avec l'assistant dentaire de niveau 2

Quels changements pour les patients ?

Pour les patients, les avantages sont nombreux. Les changements à venir vont ainsi permettre de rendre l’accès aux soins dentaire plus facile. Cela s’explique par le fait que l’AD2 peut exercer certaines tâches sans la présence d’un dentiste.

La délégation des tâches administratives facilite donc la prise de rendez-vous avec un processus plus efficace dans le parcours de soin. Les patients seront ainsi mieux accompagnés lors des traitements, car les dentistes vont recentrer leur travail sur le cœur de métier et la prévention.

Quels avantages de l’AD2 pour le chirurgien-dentiste ?

Les chirurgiens-dentistes accueillent avec satisfaction la validation de la proposition de loi par l'Assemblée nationale, car cela représente une réelle avancée pour eux. En effet, cette décision allègera leur charge de travail, tout en optimisant le parcours d'accès aux soins bucco-dentaires, parfois long et complexe.

Cependant, les dentistes doivent faire preuve de patience en attendant que les premiers AMBD soient opérationnels. Pendant cette période d'attente avant l'ouverture de la formation, l'objectif est de promouvoir et de démocratiser cette nouvelle profession dans le domaine dentaire.

A quelle date l’assistant dentaire de niveau 2 sera-t-il opérationnel ?

Le 15 février dernier, le texte de loi a été adopté par le Sénat. Afin de dresser le cadre de cette nouvelle profession, des décrets d’application doivent être rédigés. Ce travail entre le ministère de la santé et les représentants de la profession doit durer jusqu’à fin 2025.

Ainsi, les premiers diplômés pourraient commencer leur formation au mieux en 2026 (Bac+2). Il faut également prendre en compte le temps de formation nécessaire au sein des organismes compétents pour voir sortir les premiers diplômés.

Photographie d'une AMBD

L'officialisation du métier d'assistant dentaire de niveau 2 marque une avancée majeure dans le domaine de la santé bucco-dentaire. Cette reconnaissance légale confirme l'importance croissante de ces professionnels qualifiés, qui apportent ainsi meilleure prise en charge des patients.

Leur rôle sera ainsi essentiel pour garantir l'accès aux soins dentaires et renforcer la confiance envers les professionnels de santé. Cette évolution ouvre de nouvelles perspectives passionnantes dans le domaine de la santé dentaire.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *