Le guide complet des primes en pharmacie

Image de pièces qui représentent les primes en pharmacie

Bienvenue dans notre guide complet sur les primes en pharmacie. En tant que professionnel du secteur pharmaceutique, connaitre les différentes primes en pharmacie est essentiel pour votre carrière !

Les primes peuvent représenter une part importante de votre salaire et peuvent ainsi être utilisées pour récompenser vos performances ou vos compétences spécifiques.

Levez toutes vos questions sur le domaine des primes en pharmacie avec notre guide complet. Un résumé complet de la convention collective !

Les différentes primes en pharmacie

La prime d'ancienneté

Les conditions de versement de la prime d’ancienneté

Cette prime est versée à l’ensemble des salariés, aussi bien les préparateurs en pharmacie que les pharmaciens. La seule condition requise est d’avoir 3 ans d’ancienneté au sein d’une seule et même officine.

Les taux suivants sont ainsi appliqués :

  • 3 % du salaire après 3 ans d'ancienneté
  • 6 % du salaire après 6 ans d'ancienneté
  • 9 % du salaire après 9 ans d'ancienneté
  • 12 % du salaire après 12 ans d'ancienneté
  • 15 % du salaire après 15 ans d'ancienneté

La prime d'ancienneté vous est ainsi versée dès le début du mois d'anniversaire de votre embauche.

Prime d’ancienneté et rémunération

La prime d’ancienneté en pharmacie est calculée sur le salaire minimum de votre coefficient. Le montant de la prime est aussi proportionnel au nombre d’heures effectives de travail, sans tenir compte des heures supplémentaires.

Cependant, la prime d’ancienneté n’est pas prise en compte pour apprécier si le salarié perçoit une rémunération au moins égale au salaire minimum correspondant à son coefficient.

Ainsi, afin de déterminer si votre rémunération correspond à votre coefficient, il est important d'exclure le montant de la prime d’ancienneté.

La prime de travail en sous-sol

Les employés qui travaillent plus de la moitié de leur temps de travail en sous-sol ont droit à une prime de sous-sol.

Le montant de cette prime est ainsi égal à 10% du salaire minimum correspondant à votre coefficient. A titre d’information, cette prime en pharmacie ne tient pas compte de votre ancienneté.

La prime de blouse 🥼

La prime de blouse, également appelée frais d'équipement, finance votre équipement. Pour bénéficier de cet avantage, vous devez travailler au sein d'une officine pendant au moins 12 mois.

En 2023, on octroie une prime de blouse de 85€, surpassant ainsi les 80€ de l'année précédente. Cette allocation est versée chaque année avant le 31 octobre.

Que la blouse soit fournie par l'officine ou que vous possédiez déjà votre équipement, la prime reste obligatoire.

La prime de garde et la prime de nuit

La prime de garde

Les salariés travaillant le dimanche ou les jours fériés bénéficient d'une prime de garde.

Cette prime équivaut à 100% du salaire minimum associé à votre coefficient, pour les heures de garde effectuées de 20 heures à 5 heures.

La prime de nuit

Les professionnels du secteur pharmaceutique qui travaillent de nuit reçoivent une prime lorsque leur travail s'étend au-delà de 20 heures.

Cette prime se base sur les heures travaillées et s'élève à 20% du salaire horaire pour les heures de 20 heures à 22 heures. Ensuite, elle connaît une augmentation, passant à 40% du salaire horaire pour les heures de 22 heures à 5 heures.

La prime de remplacement titulaire

Les pharmaciens remplaçants qui prennent la place du titulaire de l'officine reçoivent une prime de remplacement titulaire. Cette prime est conditionnée par l'exercice du pharmacien remplaçant dans une officine différente de celle où il a l’habitude d’exercer.

Le montant de cette prime correspond à 5 points conventionnels de salaire. Cette compensation est octroyée par jour calendaire à partir du début de l'exercice en tant que pharmacien remplaçant.

Dans le cas où les pharmaciens remplaçants exercent dans l'officine dans laquelle ils ont l’habitude de travailler, la prime est versée uniquement lorsque le titulaire est absent pour une période supérieure à 14 jours. Ainsi, la prime devient applicable à partir du 15ème jour d'absence.

La prime tutorale

Un professionnel de la pharmacie qui encadre un salarié ou agit en tant que tuteur bénéficie d'une prime tutorale mensuelle.

Le calcul de cette prime se base sur la valeur actuelle du point, établie à 5,06€ à la fin de l'année 2023. En effet, la prime correspond concrètement à 15 points conventionnels de salaire pour la durée pendant laquelle le professionnel assure l'encadrement du salarié en formation.

La prime de précarité

Lorsqu'un salarié voit la fin de son contrat à durée déterminée (CDD), il perçoit la prime de précarité. Cette indemnité, qui est comme une compensation à la fin du contrat, est égale à 10% de la rémunération brute totale perçue pendant la période de travail.

L’URSSAF précise cependant que dans certaines situations, la prime de précarité n’est pas versée :

  • Si le salarié refuse un CDI pour occuper le même emploi ou un emploi similaire avec une rémunération équivalente,
  • Si la rupture anticipée du contrat de travail est à l’initiative du salarié,
  • Si la rupture anticipée du contrat de travail est due à une faute grave, faute lourde du salarié ou en cas de force majeure,
  • Si la rupture du CDD intervient au cours de la période d’essai,
  • Si le contrat est destiné à favoriser le recrutement de certaines catégories de personnes sans emploi (contrat unique d’insertion, contrat de professionnalisation…),
  • Si l’employeur s’est engagé à assurer un complément de formation professionnelle au salarié,
  • Si le contrat est conclu avec un jeune, sur son temps de vacances scolaires ou universitaires,
  • S’il s’agit d’un emploi saisonnier ou d’un emploi pour lequel l’usage exclut le recours à un CDI,
  • Si la relation de travail se poursuit, sur un même poste ou sur un poste différent, sous forme de contrat à durée indéterminée immédiatement à l’issue du contrat à durée déterminée, sans interruption.

Il convient de noter qu’il existe d’autres primes en pharmacie, et que nous venons de vous présenter les plus courantes. Parmi les autres primes, on y retrouve :

  • La majoration pour les heures supplémentaires
  • La prime pour le personnel polyglotte
Illustration pour un article de blog sur les primes en pharmacie

Les primes en pharmacie sont un élément important de la rémunération des professionnels du secteur. Elles peuvent ainsi représenter une part significative du salaire, et peuvent être utilisées pour récompenser les performances, les compétences ou l'ancienneté.

Si vous travaillez en pharmacie, il est important de comprendre les différentes primes qui existent et comment elles sont calculées. Cela vous permettra de négocier votre salaire de manière plus efficace et de maximiser votre potentiel de rémunération.

Nous espérons que cet article vous a été utile. Si vous avez des questions, n'hésitez pas à nous les poser en commentaire.

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *