Les formations obligatoires des assistants dentaires

Une assistante dentaire faisant une formation obligatoire sur la stérilisation

Quelles sont les formations à suivre pour les assistants dentaires ? Pour les professionnels de la santé dentaire, il est ainsi impératif de rester à jour. Découvrez en détail les formations essentielles telles que la stérilisation, qui garantit la sécurité des patients, et l'AFGSU 2, nécessaire pour l'intervention d'urgence. Découvrez comment ces formations obligatoires pour les assistants dentaires contribuent ainsi à façonner votre expertise !

La formation dédiée à la stérilisation

Depuis le 1er janvier 2019, les assistants dentaires sont tenus de suivre une formation spécifique sur la stérilisation, car l'ADQ doit constamment se mettre à jour sur les avancées scientifiques et les changements réglementaires qui évoluent sans cesse. Il s'agit de la mise à jour de la gestion du risque infectieux (MAJGRI). 

L’assistant dentaire est responsable de la stérilisation au sein d’un centre ou d’un cabinet dentaire. La stérilisation est une procédure permettant d’éliminer l’ensemble des micro-organismes présents sur les instruments dentaires. La stérilisation est ainsi l’un des facteurs les plus importants pour assurer la sécurité des patients.

Cette formation est une remise à niveau des connaissances. Lorsque vous devenez assistant dentaire, cette dernière doit être renouvelée tous les 5 ans à partir de l’année d’obtention du titre. La formation dédiée à la stérilisation dure 7 heures. Il est ainsi possible de la réaliser soit en présentiel, soit en distanciel.

Il convient de noter que cette formation obligatoire des assistants dentaires est reconnue par la CPNE-FP (Commission Paritaire Nationale de l’Emploi et de la Formation Professionnelle) des cabinets dentaires.

La formation AFGSU 2

L’arrêté du 6 novembre 2020, qui étend les stipulations de l’avenant du 5 juillet 2019, a ainsi rendu obligatoire la formation sur les gestes et soins d’urgence pour le personnel des cabinets dentaires (assistant dentaire et aide dentaire).

Cette formation, d’une durée de 3 jours, est à renouveler tous les 4 ans. Si vous renouvelez la formation avant les 4 ans, elle se fait en 1 journée. En revanche, si vous dépassez le délai de 4 ans vous devrez repasser la formation dans son intégralité.

Cette formation est prise en charge par l’OPCO-EP. Pour les assistants dentaires n’ayant pas obtenu l’AFGSU 2 durant leur formation, vous devez vous mettre en conformité via la formation continue.

💡 Pour les aides dentaires, la formation obligatoire à suivre est l’AFGSU 1 !

En tant qu'assistant dentaire, soyez vigilant aux faux diplômes ! Vous pouvez consulter la liste complète des formations agréées juste ici 👉🏼 https://www.apcdl.fr/formations/

Vous maîtrisez ainsi les formations obligatoires des assistants dentaires. Il est crucial de rester à jour pour offrir des soins de qualité à vos patients. La stérilisation, assurant la sécurité des patients, et l'AFGSU 2, nécessaire pour les interventions d'urgence, font partie intégrante de votre expertise. Aucune décision n'a encore été prise concernant les formations à suivre pour les futurs AMBD.

Questions fréquentes

Quelle formation pour faire assistant dentaire ?

Vous devez réaliser une formation d'une durée de 18 mois en alternance. Pour cela, vous devez remplir différents critères :
- Avoir 18 ans et être titulaire d'un diplôme où d'un titre de niveau III minimum,
- Être titulaire du brevet des collèges,
- Avoir trouvé un employeur pour votre contrat de profesionnalisation.

Quelles sont les formations obligatoires d'assistant dentaire une fois en poste ?

Après avoir obtenu votre diplôme, vous devez suivre une formation dédiée à la stérilisation (à renouveler tous les 5 ans) ainsi qu'une formation sur les gestes et soins d'urgence (à renouveler tous les 4 ans).

De quoi est composée la formation d'assistant dentaire ?

Au cours de votre formation, vous développerez ainsi des connaissances sur les domaines suivants : Relation et communication, éducation et formation pour la santé ; Gestion du risque infectieux ; Gestion, transmission et dossier patient ; Assistance au praticien ; Examens complémentaires ; Traçabilité et risques professionnels ; Organisation du travail pluriprofessionnalité .

Réponses

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *